Modèle économique


Dépenses

L’animation de la communauté des éco-habitant·e·s pour provoquer de l’entraide autour de la redirection de la consommation et de la déconsommation demande du travail travail d’animation. La majorité du budget est dédié à payer les salaires des personnes qui réalisent le développement et l’animation du projet.

Les personnes rémunérées pour ces missions sont les mieux placées pour connaître les moyens d’avoir des comportements de consommation les plus engagés, et aussi de participer à des initiatives collectives pour augmenter les effets des efforts de consommation.

Les cotisations serviront donc au premier niveau de la transaction à rémunérer des personnes qui lors de la seconde transaction soutiendront les alternatives locales – évidemment selon les possibilités et la liberté de ne pas être parfait·e.

Cotisation par les cigales de déconsommation

Hypothèse de montant : cotisation annuelle à hauteur d’un 13ème mois du montant de base. Si le montant de base mensuel qu’un collectif choisit est de 10€, c’est donc 10€/an par personne. Ou pour un collectif de 20 personnes, 200€/an qui peut être réparti comme le collectif le souhaite entre les membres.

Ce choix a des implications : pour que le budget atteigne la pérennité voir devenir ambitieux et amener à des recrutements, il va falloir faire grandir le nombre de cotisations collectées. Il va donc falloir animer de façon à augmenter :

  • le montant déconsommé parce que cela rendra la cotisation du 13ème mois indolore
  • et le nombre de personnes qui se lancent à déconsommer et s’organiser collectivement pour financer des alternatives

La motivation de croissance du modèle est donc en faveur du but poursuivi. L’effet rebond se fera… en faveur de la sobriété et du financement de projets engagés.

Financement participatif (abonnement) du média participatif Photo-reportages des initiatives collectives

Les porteurs de projets sont invités à poster des photo-reportages de leurs actions dans le groupe Photo-reportages des initiatives collectives. Ce média participatif se développe grâce au mécanisme de soutien par la redirection de la consommation. Les particuliers et organisations qui le souhaitent sont invitées à s’y abonner : opencollective.com/scenarioB

Règlement solidaire de factures

Vous souhaitez participer au règlement des factures liées au développement de ce projet et êtes prêt·e·s à ne pas être remboursé·e ?

Soutenez le projet par un don mensuel ou ponctuel via la cagnotte opencollective.com/scenarioB

Amorçage

Les premiers mois demandent un financement d’amorçage. Une subvention limitera la pression de devoir réaliser des bénéfices pour rembourser le prêt et les intérêts.

Le programme Aides aux actions en faveur de la transition écologique de l’ADEME est une piste qui semble correspondre. Comme de nombreuses subventions, elle demande une part d’auto-financement.

Solliciter un prêt complémentaire à une/des CIGALES aurait la qualité de faire expérimenter le process et les réalités que vivent les porteurs de projets qui sollicitent un financement.